Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VousDevriezVoirÇa

Introduction: islam, coran, sunna

14 Juin 2014 , Rédigé par Aide au héros Publié dans #Définitions et fondamentaux, #Dualité

L'islam prétend être la 3ème religion abrahamique révélée, celle qui viendrait "clore le chapitre" et qui apporterait les dernières révélations que Dieu aurait encore eu à faire aux hommes.

Cette révélation divine aurait été reçue par Mahomet (Muhammad), dépeint comme un illettré soudain pourvu de capacités extraordinaires selon la tradition musulmane, via l'ange Gabriel (Djibril dans l'islam).

Son ouvrage de référence est le coran, composé de 114 sourates (=chapitres plus ou moins longs), composées chacune de versets (cela peut varier d'une sourate à l'autre). Il convient de préciser tout de suite que, dans le coran, ces sourates ne sont pas reportées dans l'ordre chronologique de leur "révélation".

Le coran s'accompagne d'un recueil de six témoignages plus ou moins fiables de la vie de Mahomet, intronisé prophète de l'islam: la sunna ou sounnah. Les plus fiables dit-on sont celui de l'imam Al-Boukhârî (Sahih al-Boukhârî), également orthographié Al-Bukhari, et le Sahih Muslim.

Ce sont les deux seuls ouvrages de référence de tous les musulmans dans le monde: il n'y qu'un seul coran, et qu'une seule sunna.

L'islam se divise en plusieurs ramifications: les sunnites, cherchant à imiter le plus possible le prophète en se conformant à la sunna ), les chiites, et dans une moindre mesure les soufis, les druzes...

Les deux courants principaux sont apparus à la mort de Mahomet: les chiites reconnaissaient le gendre de Mahomet, Ali, comme successeur de celui-ci, c'est-à-dire comme calife, lorsque les sunnites reconnaissaient Abou Bakr, un compagnon de Mahomet.


Les chiites séparent pouvoir religieux et pouvoir politique; les sunnites (85% des croyants), plus proches de la tradition musulmane telle qu'elle a été enseignée par Mahomet via la sunna admettent que le même individu puisse cumuler plusieurs pouvoirs.

Partager cet article

Commenter cet article