Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VousDevriezVoirÇa

Les techniques virtuoses des exégèses pour adoucir les versets violents du coran

15 Décembre 2014 , Rédigé par Vousdevriezvoirça Publié dans #Rhétorique musulmane, #Définitions et fondamentaux

 

L'argumentation musulmane : une comédie au sens propre

Voici l'articulation des "tafsirs" (=interprétation), ces exégèses du coran qui, nous dit-on, nous permettront de comprendre les versets qui nous posent problème comme ceux qui appellent les musulmans à tuer des non-musulman, ou la permission donnée aux musulmans de corriger leur femme. Allez voir ces deux exemples, ils illustrent particulièrement bien cet article. Vous retrouverez le même schéma dans de nombreux "tafsirs" de versets qui dévoilent la vraie nature, non assumée donc, de l'islam.

 

Voici le plan que ces argumentations suivent :

 

1. Citation du verset,

2. Longue explication volontairement minutieuse, mise en exergue de la progressivité de la réponse à apporter au problème, de la contextualisation.
Cette partie a pour but de noyer sous les détails, un peu comme un argumentaire commercial, afin de faire perdre de vue l'essentiel au lecteur,

3. Atténuation des termes pourtant contenus dans le verset cité plus haut, nuance de ceux-ci. C'est l'étape où l'auteur rassure le lecteur, incrédule et un peu effrayé à juste titre par ce qu'il vient de lire et en attente d'une explication. A cette étape, on lui dit que "c'est mieux SI on en arrive pas là". La tournure devient ambigüe. 

Les techniques virtuoses des exégèses pour adoucir les versets violents du coran

"Le fait de frapper est, dans ce cas extrême, autorisé mais le fait de ne pas la toucher est la meilleure solution!"

Sajidine.com

Et au sens figuré

4. Proposition de solution pour éviter le problème :
-la femme devrait se raviser et se rallier à l'avis de son mari plutôt que de le pousser à aller jusqu'au bout de la procédure,
-le chrétien devrait considérer qu'il a eu tort jusque là et qu'il devrait plutôt se convertir à l'islam au lieu de provoquer l'ire des musulmans.
L'islam propose une solution au problème qu'il a apporté et cela consiste en l'abandon d'une liberté et, finalement, la soumission : au mari, aux chefs musulmans, etc...

5. Enfin, la note positive : le foyer retrouve sa quiétude et c'est quand même ça le but (au détriment des revendications de l'épouse qui préfèrera les abandonner plutôt que de risquer une sanction : c'est l'effet de dissuasion), le chrétien sera tellement plus près de la vérité après sa conversion à la religion d'allah.

Au sens littéral, on retrouve la structure de la comédie : le récit commence mal, et il termine bien - pour peu que vous vous soumettiez à la solution suggérée de façon très insistante par l'islam.

Vous retrouverez à peu près le même schéma dans un argumentaire de vente, mais en plus subtil.

Partager cet article

Commenter cet article