Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VousDevriezVoirÇa

Ensemble, arrêtons de rejeter l'islam par ignorance

24 Mars 2015 , Rédigé par Vousdevriezvoirça Publié dans #Diversité, #Définitions et fondamentaux, #Musique, #Soie, #Chicha, #Apostasie

Alors comme ça, il paraît que l' "occident a la phobie de l'islam par ignorance", M. Essebsi ? Sur ce blog, on lutte contre l'ignorance, la preuve : nous allons dresser une petite liste non exhaustive des interdictions de l'islam, histoire de mieux faire connaissance avec votre religion, M. Essebsi. Car, hormis les interdictions habituelles que nous connaissons tous (rapports avant le mariage, drogue, alcool, porc) il y a toute une série de choses que l’islam interdit et qui méritent d'être connues :

-le parfum, le maquillage et les perruques pour les femmes (source), mais le parfum est autorisé voire conseillé pour les hommes puisque Mahomet aimait ça. Pas besoin de réfléchir longtemps là : si une femme se met du parfum, c'est que c'est une prostituée. Tout le monde sait ça.

-les non-musulmans n'ont pas le droit d'aller à la Mecque (source) parce que "seuls ceux qui croient à l'islam et qui travaillent à sa défense, i.e. les musulmans, ont le droit d'y entrer". Quelque chose à cacher ?

-la musique (source) car "elle dévie le coeur, le pénètre et le distrait de l'invocation d'allah" (Ibn Kathîr) (source). La musique serait l'oeuvre du "shaytan" (satan).

La musique ? Un "péché" selon l'islam.La musique ? Un "péché" selon l'islam.

La musique ? Un "péché" selon l'islam.

-porter de la soie pour les hommes, s'assoir dessus, s'y appuyer (source). Là, je n'ai pas trouvé d'explication. 

-la main de fatma (source) parce que ce n'est pas islamique, et que porter une amulette soit-disant protectrice contredit l'idée qu'allah est le "seul protecteur" et doit être considéré comme du polythéisme, et donc puni (source).

-la chicha, depuis peu. Ce qui prouve que l'islam n'est jamais à court d'idées (source). 

-les tatouages traditionels berbères (source) parce que ce n'est pas islamique. "Diversité" dites-vous ?

-faire ses besoins en direction de la kaaba (source). Ou comment développer une emprise mentale sur les individus même dans leur plus stricte intimité.

-aux femmes d'adresser la parole à un homme inconnu sauf en cas de nécessité absolue et à moins "de parler d’une voix sérieuse, et non pas sur un ton mielleux" (source)

-avoir un chien chez soi (source) parce qu'il "chasse les anges". Sauf le lévrier arabe ou sloughi parce que Mahomet aimait bien. 

-se coucher sur le ventre parce que c'est "la manière de se coucher des gens de l’enfer" (source)

Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

coran, sourate 2-216

-pas d'interdiction claire mais il sera de bon ton de refuser de prendre part à d'autres fêtes que celles exclusivement musulmanes (source). Quoique ce site stipule clairement que c'est interdit.

-avoir une amitié profonde et sincère pour un non-musulman (source). Les savants et juristes musulmans font la distinction notamment entre "Muwalat" ou "Mawadda", un "amour profond et l’affection du cœur", réservé aux musulmans, et "Mudarat", le fait d'exprimer extérieurement de l'amitié et de l'amour "sans avoir intérieurement d’amour pour eux".

-aider les non-musulmans contre les musulmans (source). Ce que confirme ce site qui le dit haut et fort : contrairement à ce que disent certains, les musulmans PEUVENT être amis avec des non-musulmans. Mais pas au détriment d'autres musulmans.

Interdiction de la chicha, des tatouages traditionnels berbères, de participer à des fêtes non-musulmanes, de poser une fleur sur un coran, a fortiori de poser un coran par terre...
Interdiction de la chicha, des tatouages traditionnels berbères, de participer à des fêtes non-musulmanes, de poser une fleur sur un coran, a fortiori de poser un coran par terre...
Interdiction de la chicha, des tatouages traditionnels berbères, de participer à des fêtes non-musulmanes, de poser une fleur sur un coran, a fortiori de poser un coran par terre...
Interdiction de la chicha, des tatouages traditionnels berbères, de participer à des fêtes non-musulmanes, de poser une fleur sur un coran, a fortiori de poser un coran par terre...

Interdiction de la chicha, des tatouages traditionnels berbères, de participer à des fêtes non-musulmanes, de poser une fleur sur un coran, a fortiori de poser un coran par terre...

-quitter l'islam, autrement dit, faire acte d'apostasie et devenir ex-musulman (source). De nombreux pays musulmans prévoient, en accord avec la charia, la peine de mort pour les apostats car "même si c'est un préjudice envers lui, c'est un intérêt pour l'Islam". Mais l'application de la peine de mort pour apostasie reste rare. En effet, la plupart du temps, les condamnés finissent par renier leur nouvelle religion et réaffirmer leur attachement à l'islam pour éviter la condamnation. 

-critiquer l'islam, qu'on soit musulman de naissance ou pas (source) Quelle rétribution pour celui qui critique l'islam ? "Son sang ainsi que ses biens sont licites" nous explique ce site.

Sur ce point, je n'ai pas trouvé de source d'information claire :

-Critiquer mahomet. Mais ce mauritanien a été condamné à mort pour avoir "parlé avec légèreté du pophète" (source)

 

Rassurons-nous : les sentences de la charia ont surtout un but "dissuasif"

Pour finir sur une note positive et afin de tous nous rassurer, je citerais la tribune de Rachid Benzine, parue dans le Causeur n°21 de février 2015, comme quoi "l'anthropologie nous explique que la violence du discours est d'autant plus grande que le passage à l'acte est impossible". Les récents événements mis de côté, parle-t'il de la "transgression" en question ou de la sentence ?

En effet, comme l'explique cette autre source : les peines et les châtiments prévus par l'islam ont surtout un effet dissuasif, pour que tout le monde reste dans le "droit chemin". 

Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident.

coran, sourate 33-36

Ensemble, arrêtons de rejeter l'islam par ignorance

Partager cet article

Commenter cet article