Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VousDevriezVoirÇa

Photos noir & blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image

31 Mars 2016 , Rédigé par Vousdevriezvoirça Publié dans #Pallywood, #Victimisation, #Patriotisme opportun, #CAIM, #Travelling, #Musique triste, #Drama Queens, #Esthétique lutte noire, #Consignes de vote

L'image est très importante, les musulmans-militants l'ont bien compris. Conscients que l'actualité expose la véritable nature de leur religion, ils ont décidé de "témoigner". En d'autres termes, d'argumenter. Cela prend la forme de contenus, textes, images et vidéos pour faire passer leurs messages et capter notre attention.

Cela s'appelle de la communication et qu'ils en soient les auteurs directs ou qu'un media grand public les ait sollicité, ces personnes se prêtent volontiers au jeu de la mise en scène. C'est pour cette raison que nous les appelerons "musulmans-militants".

Dans cet article, ce n'est pas tant à l'argumentaire et aux axes de communication, souvent émis par les stars de l'islam politique comme Tariq Ramadan, Mohamed Bajrafil, Nabil Ennasri, Marwan Muhammad, que nous allons nous intéresser, même si nous ne pourrons faire autrement que de les aborder, mais plutôt au ton, à l'esthétique, l'imagerie développée autour de ces prises de parole parce qu'ils méritent qu'on y prête attention.

Démonstration en 6 exemples, en France, en Italie et au Canada.

L'esthétique républicaine et patriote

Il y a des imbéciles partout dit-on. Parmi les musulmans-militants, les plus intelligents ont compris qu'il y avait des totems auxquels il ne fallait pas toucher en France. La république par exemple. 

Ils savent que la simple évocation de ce mot résonne de manière affective, viscérale pour une bonne partie des citoyens sensibles au bien commun, pour les millions de fonctionnaires attachés à leur mission de service public, comme pour une bonne partie de franc-maçons que les musulmans radicaux tentent par ailleurs d'infiltrer

Qu'à cela ne tienne, les musulmans-militants aimeront la République

Ma charia, ce sont les lois de la République. La charia des musulmans de France, ce sont les lois de la République

Amar Lasfar, président de l'UOIF, lors des RAMF du 13 au 16 mai 2016

D'ailleurs la France applique déjà la charia. 

C'est ce qu'affirme Mohamed Bajrafil, 36 ans, professeur de français et d'histoire dans un lycée du 18e arrondissement de Paris, professeur d'arabe à l'université Paris XII, et, accessoirement, imam officiant dans la mosquée d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Ce bon élève des médiasprésent dans lors de la dernière RAMF de l'UOIF et visiblement fervent supporter de cette antenne des Frères Musulmans en France, ne tarit pas d'éloges sur la France, qui "applique plus la charia que les pays musulmans eux-mêmes" (sic). C'est dire si on était plein de préjugés.

Et la lapidation ? "Un point de jurisprudence parmi d'autres". Bon, ça va alors.

Enfin, comment être en désaccord devant tant de compliments ! Et Mohamed Bajrafil de donner le coup de grâce en affirmant que "l'islam est par essence laïque". Amoureux de la laïcité, hussards de la République, pourquoi vous opposer à l'islam... puisqu'il est laïc et républicain ? 

Les musulmans aiment plus la France que vous

C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre le titre du film de Abd Al Malick, "Qu'allah bénisse la France" sorti en octobre 2014.

 

I. Regard dans le vide, sourcils froncés et drapeau tricolore

Le film, un drame, retrace la vie du rappeur Abd Al Malick, de son vrai nom Régis Fayette-Mikano. 

Ils l'aiment tellement la France qu'ils demandent à allah de la bénir. C'est dire.

Ils l'aiment tellement la France qu'ils demandent à allah de la bénir. C'est dire.

L'art de rue patriote

L'amour de la France, c'est ce qu'on retrouve dans les tags de Combo, un artiste de père libanais chrétien et de mère marocaine musulmane, insoupçonnable de parti pris, puisqu'issu de deux cultures différentes, et protégé de Jack Lang, directeur de l'Institut du Monde Arabe.

Combo #PoingLevé #DrapeauTricolore : ils savent nous parler !

Combo #PoingLevé #DrapeauTricolore : ils savent nous parler !

Impossible de résister à une telle déclaration d'amour patriotique. A moins que ce ne soit pour couper l'herbe aux conservateurs et aux nationalistes qui alertent sur l'incompatibilité entre l'islam et la France ?

Un sentiment républicain... qui s'arrête là où commencent les problèmes avec l'islam

Mohamed Bajrafil comme d'autres, disent à qui veut l'entendre que la France et la République sont déjà en accord avec l'islam, mais quand même... Son amour de la République française s'arrête là où commencent les problèmes impliquant des musulmans. Car là, c'est de la faute de la République s'il y a des territoires perdus. 

C'est une tartuferie de me présenter comme une personne qui peut régler le problème. Tout le monde vient demander aux imams de prendre leurs responsabilités mais il ne s'agit pas de leur responsabilité : c'est une question socio-éducative, il ne faut pas la rendre religieuse. On nous demande des comptes pour des gamins qui sont l'échec de la République.

Mohammed Bajrafil

(Vous avez vu, il a dit "Tartuferie"! Ha il connaît Tartuffe, ça veut dire qu'il connaît notre culture!)

Converti à l'islam dans son adolescence (après avoir vu plusieurs de ses amis mourir de la drogue ?), Abd Al Malick s'est récemment illustré par ses propos douteux suite aux attentats de Charlie Hebdo en affirmant que les caricatures de Mahomet avaient "contribué à la montée de l'islamophobie". Il aime la France, sa culture, son art de vivre et sa liberté, ok, mais jusqu'au moment où tout ça permet de rire de sa religion

En substance, Abd Al Malick veut dire que c'est de notre faute si nous nous faisons attaquer. Et peu importe si le terrorisme musulman frappe partout dans le monde. Là, la France, sa laïcité, sa liberté d'expression, ses lois républicaines sont les premières coupables.

Fin de l'amour patriotique

 

Les musulmans et le sentiment patriotique : le pouvoir de la photo en sépia par Black M

C'est l'axe de communication choisi (sur les conseils de qui?) pour se rattraper par le chanteur Black M lors de la récente polémique sur sa présence aux commémorations de Verdun et ses paroles de chanson, notamment lorsqu'il faisait partie d'un groupe dont le nom évoque les contrées verdoyantes de l'Allemagne des années 30-40, Sexion d'Assaut, et qu'il traitait la France de "pays koufar", un qualificatif intolérant et méprisant pour désigner tout ce qui n'est pas musulman.

Converti à l'islam dans son adolescence (après avoir vu plusieurs de ses amis mourir de la drogue ?), Abd Al Malick s'est récemment illustré par ses propos douteux suite aux attentats de Charlie Hebdo en affirmant que les caricatures de Mahomet avaient "contribué à la montée de l'islamophobie". Il aime la France, sa culture, son art de vivre et sa liberté, mais jusqu'à ce qu'elle permette de moquer de sa religion

"Mais attention il faut entendre "baiser" dans le contexte bien particulier de l'intégration extra-communautaire en milieu urbain sous-tendu par un sentiment d'exclusion sociale et "cette conne de France" comme une déclaration d'amour un peu maladroite à une entité perçue comme désincarnée et froide. Vous connaissez les jeunes"

Ce que vous lisez et entendez, c'est ce qu'il dit lorsqu'il est hors contexte polémique.

Arrive la polémique de Verdun. Black M n'est plus le rappeur alignant poncifs éculés et préjugés haineux sur la France, les homosexuels, etc... Il est le petit-fils d'un soldat qui s'est battu pour la France, un certain "Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne, [qui] a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais".

En un post poignant mais sobre mis en valeur par une photo en sépia sur Facebook, il avait désarmé ses détracteurs. 

La photo est touchante, authentique... Désarmante.

Elle semble dire : "vous n'avez pas honte ? ". Et ça marche : les médias la reprennent en masse. La sphère culturello-artistique aussi. Même ceux qui méprisent habituellement les discours patriotiques et ont en horreur l'imagerie militaire.

Des voix de gauche, cette gauche qui a voté le mariage pour tous et vomi l'homophobie de la Manif Pour Tous, s'élèvent pour défendre bec et ongles un rappeur qui a fait partie d'un groupe qui s'est carrément revendiqué homophobe, et chante qu'il faut "couper le pénis des pédés" et les "laisser morts sur le périphérique".

Personne n'y voit d'incohérence.

Subsiste un minuscule problème : certains journalistes ont eu beau chercher, ils n'ont trouvé aucun "Alpha Mamoudou Diallo, d'origine guinéenne", parmi les contingents dits des Tirailleurs Sénégalais.

Pour rajouter de la polémique à la polémique, Libération, repris par le Monde et Metronews rapporte le témoignage d'une association d'anciens combattants, l'Association des enfants des tirailleurs sénégalais de Guinée, confirmant la présence d'un certain Alfa Mamoudou Diallo parmi les contingents. 

Re-problème : cette association a déjà été rappelée à l'ordre par l'Ambassade de France pour propos inexacts, en 2014.

Le site Laïcart quant à lui a reconnu un point  : la liste des pensionnés de guerre des Troupes coloniales et indigènes (1850-1950) du Service historique de la Défense n'est pas exhaustive.

Le choc des images vs. le choc des civilisations ?

Quoi qu'il en soit, l'image a submergé les réseaux sociaux et a complètement eclipsé les propos obscènes et haineux du rappeur, auxquels les personnes d'origine africaine et vivant en France n'ont peut-être pas envie d'être assimilées. Tant pis pour eux, ils seront eux aussi sacrifiés sur l'autel de l'idole du moment : le multiculturalisme.

 

II. Regards tristes et photos en noir et blanc

Ce diaporama a été publié le 20/10/2015 à 20h05 par Olivier Laffargue sur le site de BFMTV suite aux attentats de Charlie Hebdo et il a été réalisé par France Keyser, une photographe de l'agence photographique Myop, où, lit-on sur leur site, "chaque auteur connaît la portée d’une image et son pouvoir d’information".

 

Attention, séquence émotion :

#sobriété

#sobriété

Après l'incrédulité, la stupeur, la colère, la tristesse, il n'est resté qu'une chose de mon identité bousculée et meurtrie par ces drames: l'amour.

Myriam

Le marchand de haine diffuse son poison dans les centres socio-culturels avec l'exclusivité de l’usage du français

Abdelaziz

#RegardDansLeVide

#RegardDansLeVide

Depuis les élections municipales du 30 mars 2014, je vis en zone occupée (le secteur a été remporté par le frontiste Stéphane Ravier, Ndlr).

Abdelaziz

Tout ça faisait flipper, et j’ai pensé que ça allait empirer. Mais à Tourcoing, la vie a repris son cours.(...) Les gens sont intelligents, ils ne font pas d’amalgames.

Anna

Fils! Je vous laisse en héritage, l'islam et votre couleur de peau. (...) Alors ne baissez jamais la tête, n'acceptez jamais l'assignation à résidence sociale. Luttez!

Nasserdine

Un meurtre sur une personne de confession musulmane à Marseille, ça fait polémique quand l'auteur est non-musulman. Sinon, c'est le destin ou l'exclusion sociale. Retenez bien ça

Un meurtre sur une personne de confession musulmane à Marseille, ça fait polémique quand l'auteur est non-musulman. Sinon, c'est le destin ou l'exclusion sociale. Retenez bien ça

Aujourd’hui, beaucoup pensent qu’un bon musulman est un musulman mort. Pas physiquement, mais spirituellement, c’est-à-dire éloigné de toute pratique religieuse. (...)

Ahmed

Rappelons s'il en était besoin que ce reportage fait suite à l'assassinat de 17 personnes : des journalistes parce qu'ils faisaient partie d'un journal qui a publié des caricatures du prophète de l'islam, des policiers parce qu'ils protégeaient ce journal et représentent l'état français, et des personnes de confession juive parce que de confession juive.

L'agence Myop et le pouvoir des images

Les derniers sujets de l'agence Myop mis en avant sur son site ? Nuit Debout, la crise des réfugiés en Grèce, et le démantèlement de Calais. Des sujets qui sont devenus des occasions d'affrontement réguliers entre l'extrême-gauche, les antifas d'une part, et les forces de l'ordre d'autre part et que les médias "citoyens" - comprendre affinitaires avec la pensée d'extrême-gauche - couvrent abondamment. Pour guetter une bavure policière, la publier et motiver les troupes ? Ces photoreporters peuvent-ils ignorer "la portée d’une image et son pouvoir d’information" ?

Las, ce reportage photo ne met pas en lumière l'essentiel :

Anna est employée de l'agriculture à Tourcoing et ancienne championne de lutte aux JO où elle représentait la France.

Myriam est pédiatre en milieu hospitalier.

Nasserdine est chargé de communication à la communauté urbaine de Marseille.

Ahmed est ancien adjoint au maire de Reims et cadre dans le médico-social.

Abdelaziz est technicien vétérinaire aux douanes du port de Marseille.

 

III. La vidéo de Sophie Kahuet "J'ai décidé d'habiller mes cheveux" : fragilité, musique zen... et propos violemment anti-républicains

Cette vidéo a circulé sur internet via les réseaux sociaux, y compris parmi des athées. Publiée le 6 mai 2016, elle met en scène Sophie Kahuet, une youtubeuse suivie par 1 761 abonnés sur Facebook.

Sur sa chaîne Youtube "L'univers de Kahuet" ouverte en juin 2015 et totalisant 304 114 vues à l'heure où nous écrivons ces lignes, elle aborde des sujets du type "Pourquoi sommes-nous là?", "Si tu crois encore au prince charmant" ou encore "Ma conversion à l'islam".

Sa chaîne Youtube "La cuisine de Kahuet", a été ouverte elle en mai 2012 et totalise 880 303 vues. Elle y aborde l'alimentation, propose des recettes mais aborde aussi sa grossesse et son BTS diététique.

Sur le mode "slam", ce style entre rap et déclamation de poème, elle regrette qu'on "retire" la "liberté d'expression" aux femmes voilées  parce que, selon ses contradicteurs, "des esprits faibles pourraient y adhérer". 

Mais à qui s'adresse ce "vous" plein de reproches de Sophie Kahuet ?

Elle estime que les femmes voilées sont "montrées du doigt" et "bannies de la société". Elle accuse un groupe sans le désigner clairement d'"hypocrisie", de "schizophrénie du langage", "d'athéisme imposé", d'"extrémisme". Elle n'y va pas par quatre chemins, n'est-ce pas ?

Elle cite l'article 10 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme tel un rappel à l'ordre puis évoque la paix sur un ton suppliant. Les signes religieux seraient ce qui forme la "diversité et la richesse d'un peuple". Elle ajoute quand même pour ses "frères et soeurs en Dieu" de "cesser d'appeler à l'extrémisme religieux". Peut-être a-t-elle encore à l'esprit ce rappel à l'ordre reçu sur sa propre page par un des ces "frères" qui n'apprécie pas son humour sur la barbe et la burqa et auprès de qui elle doit se justifier.

La vidéo de Sophie Kahuet republiée par Evelane, exposant lors des dernières RAMF de l'UOIF

Sa vidéo a été republiée par EveLane, une "marque française innovante de prêt à porter spécialisée dans la création d'accessoires innovants dédiés à la femme musulmane", dont la page Facebook totalise 20 285 abonnés et qui était présente aux 33èmes RAMF organisées par l'UOIF au Bourget du 13 au 16 mai dernier. 

MAJ

A la demande expresse de Kahuet Sophie, qui ne souhaite plus qu'on puisse la reconnaître, l'auteur de ce blog se voit dans l'obligation légale de supprimer les imprim'écrans de cette vidéo et de mettre à la place une autre vidéo où cette dernière apparaît floutée.

Car Kahuet Sophie conteste les lois de la République Française, elle les trouve injustes mais elle sait aussi qu'elles peuvent la protéger et n'a aucun problème à y recourir lorsque c'est dans son intérêt. 

 

IV. La CAIM, antenne des Frères Musulmans en Italie, experte dans le montage vidéo et les sourires tristes

La CAIM, "Coordinamento Associazioni Islamiche di Milano e Monza e Brianza" est un organisme régional en Italie proche de l'UCOII, Unione delle comunità e organizzazioni islamiche in Italia, soit à peu près l'équivalent de l'UOIF en France : une officine qui entretient des liens très resserrés avec les Frères Musulmans mais tabous, et qui s'est arrogée toute seule le monopole de la défense des intérêts des citoyens de confession musulmane auprès des autorités publiques, au grand dam de certains de ces citoyens musulmans.

C'est grâce à la CAIM si les italiens auront l'honneur d'accueillir Tariq Ramadan le 3 juin prochain à Milan.

Humiliés... mais dignes dans l'épreuve

Travelling, ralentis, surexposition, dézooming... Dans cette vidéo, la CAIM a tenté une nouvelle stratégie : ils ne parleront plus, ils vont montrer, sauf pour rappeler la constitution italienne... aux autorités italiennes (voir Kahuet Sophie). Une femme en talons, un brave homme qui travaille, des femmes qu'on suppose humiliées mais dignes malgré l'adversité.

La dernière campagne de la CAIM, (Coordinamento delle Associazioni Islamiche di Milano e Monza e Brianza), antenne des Frères Musulmans à Milan, pour obtenir une mosquée. Musique soul et expressions tristes pour un résultat misérabiliste mais pas trop.

La CAIM avait déjà fait une campagne en faveur de nouveaux lieux de culte intitulée #MoscheaSiPrego. Le ton était plus optimiste, la musique d'ambiance plus guillerette. C'était l'époque de tous les possibles.

Qu'elle est mignonne <3

Les arguments développés dans cette dernière vidéo exposant les raisons qui justifient la présence d'une (grande) mosquée à Milan :

  1. Parce que c'est un "droit" en tant que "citoyen italien". Une des personnes tient à rappeler que c'est un droit constitutionnel. Un argument repris en guise de conclusion dans la vidéo au-dessus, publiée en janvier 2016, soit 1 an et demi après.
    La loi, rien que la loi. La CAIM est très attachée au respect des lois italiennes.
  2. Parce que c'est "juste", et que cela donnera de la "dignité" aux "musulmans de Milan".
  3. On entend même "parce que c'est une exigence".
  4. Parce que Milan est désormais "multiculturel", un mot mignon qu'on a souvent entendu aussi pour définir Molenbeek récemment, dont on a fait mine de découvrir, suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, que cette petite ville belge était devenue un foyer de radicalisation. Et que ce n'était pas complètement sans lien avec la forte proportion de musulmans au sein de sa population.
La CAIM a fait de la dénonciation publique des actes terroristes une opportunité de communication pour demander davantage de mosquées (source : page Facebook de Magdi Cristiano Allam, journaliste et homme politique italien d'origine égyptienne converti au catholicisme)

La CAIM a fait de la dénonciation publique des actes terroristes une opportunité de communication pour demander davantage de mosquées (source : page Facebook de Magdi Cristiano Allam, journaliste et homme politique italien d'origine égyptienne converti au catholicisme)

Les Frères Musulmans en Italie : une affaire de famille et un engagement politique qui débute à l'extrême-gauche pendant les "Années de Plomb"

Le président de la CAIM est Maher Kabakebbji mais son coordinateur, Davide Piccardo, un "italien de souche" n'est autre que le fils d'Hamza Roberto Piccardoun des fondateurs de l'UCOII, et ancien militant d'Autonomia Operaia, un mouvement d'extrême-gauche dissout en 79 suite notamment à des débordements violents récurrents lors de manifestations pendant les "Années de plomb". Comprendre des actes de guerilla urbaine

Roberto Piccardo s'est converti à l'islam en 1975 et a développé dans toute l'Italie un réseau d'associations musulmanes dont il est le président. Il a fondé la maison d'édition Al Hikma en 1993 qui édite des livres d'"éducation" et l'Arabie Saoudite a validé sa traduction du coran comme version officielle du coran en langue italienne.

L'UCOII quant à lui, a été fait l'objet de plaintes pour "incitation à la haine raciale" déposées par plusieurs sénateurs du parti de droite Forza Italia suite à ses propos légitimant les attentats suicide en Israël.

 Le signe de ralliement des militants d'Autonomia Operaia : trois doigts levés pour reproduire le pistolet P38 (source : Pubblico dominio, https://it.wikipedia.org/w/index.php?curid=798971)

Le signe de ralliement des militants d'Autonomia Operaia : trois doigts levés pour reproduire le pistolet P38 (source : Pubblico dominio, https://it.wikipedia.org/w/index.php?curid=798971)

Davide Piccardo fait le "R4bia", signe de ralliement des Frères Musulmans. Avec un peu de chance, le prochain montrera ses 5 doigts.

Davide Piccardo fait le "R4bia", signe de ralliement des Frères Musulmans. Avec un peu de chance, le prochain montrera ses 5 doigts.

Davide Piccardo est l'un des chroniqueurs du HuffingtonPost italien.

 

V. Récupération de l'imagerie martiale du "peuple noir opprimé"

Le 31 octobre 2015 s'est tenue la "Marche de la Dignité" à Paris avec le soutien d'Angela Davis, la célèbre activiste issue du mouvement des droits civiques aux États-Unis et ancienne membre des Black Panthers. En dehors de commémorer la mort de Zied et Bouna, les deux jeunes qui ont fui un contrôle de police et sont décédés en se cachant dans un local EDF, qui a entraîné les émeutes de 2005, l'objet de la marche était de faire valoir des revendications diverses et variées, allant de la cause Rrom aux queers en passant par les femmes voilées.

La marche a rassemblé de nombreuses associations pour le moins disparates mais a été coordonnée par le MAFED, un "collectif de femmes" comme elles se présentent elles-mêmes.

'Sont pas contents

'Sont pas contents

Indigènes-de-la-Républiquosphère

On y retrouve Amal Bentousi, du collectif "Urgence notre police assassine". Amal Bentousi, c'est la grande soeur d'Amine Bentousi, abattu par un policier d'une balle dans le dos selon l'autopsie alors qu'il était en train de commettre un braquage à main armée.

On ne présente plus Sihame ASSBAGUE, ni l'inénarrable Wiam Berhouma qui arracha son quart d'heure de gloire en sommant Alain Finkielkraut de se taire sur France 2 à une heure de grande écoute.

Ndella PAYE, de Mamans Toutes Egales, qui a réussi à faire fléchir Najat Vallaud-Belkacem et obtenir que les mères voilées ne soient désormais plus interdites de visites scolaires, ne pouvait pas ne pas y aller.

Last but not least, Houria Bouteldja a fait l'honneur de sa présence puante.

Quel rapport peut-il y avoir entre le racisme, Zyed et Bouna, le foulard, et Israël ?Quel rapport peut-il y avoir entre le racisme, Zyed et Bouna, le foulard, et Israël ?Quel rapport peut-il y avoir entre le racisme, Zyed et Bouna, le foulard, et Israël ?

Quel rapport peut-il y avoir entre le racisme, Zyed et Bouna, le foulard, et Israël ?

La "Marche de la dignité" rassemblait des Roms, des associations culturelles et politiques africaines et antillaises, un collectif queer, des femmes voilées... Est-ce un hasard si le tout était organisé par un groupe quasi uniquement composé de personnes de confession musulmane ?

La "Marche de la dignité" rassemblait des Roms, des associations culturelles et politiques africaines et antillaises, un collectif queer, des femmes voilées... Est-ce un hasard si le tout était organisé par un groupe quasi uniquement composé de personnes de confession musulmane ?

Les noms de ce collectif, à l'origine de cette marche qui se veut représentative de la diversité, ont de quoi interpeller : ils sont en immense majorité musulmans.

Exploiter et fédérer toutes les rancoeurs contre le système dans une rhétorique "anti-coloniale"

C'est tout l'enjeu d'une marche fédérant des associations de type Brigade Anti-NégrophobieCollectif Stop le contrôle au facièsLes Indivisibles : récupérer l'imaginaire colonial, raviver la blessure de la colonisation.

Ou bien la blessure narcissique de ces enfants d'immigrés qui pour la plupart sont arrivés sans bagage universitaire, attirés en France pour occuper des postes subalternes et maintenus dans ceux-ci, et, reconnaissons-le, n'ayant bénéficié d'aucun accompagnement culturel et pédagogique à leur arrivée en France. Mais peut-être auraient-ils crié au bourrage de crâne, qui sait.

Peu importe, faire appel à l'imaginaire de la "cause noire" et à la colonisation, nous y reviendrons dans un prochain dossier, les musulmans-militants l'ont bien compris, ça marche. Surtout quand eux-mêmes sont noirs : qui pourrait soupçonner Almamy Mam Kanouté ou Ndella Paye d'instrumentaliser la cause noire au nom de l'islam puisqu'ils sont noirs ?! A moins que l'islam soit au-dessus de leur couleur de peau.

Personne ne juge utile apparemment de leur rappeler que la plupart des anciennes colonies françaises ont recouvré ou conquis leur indépendance depuis plus d'un demi-siècle ou de leur demander pourquoi la colonisation par d'autres empires, comme l'empire ottoman par exemple, cela ne leur pose aucun problème.

 

VI. Humilité, pancartes et hashtags : une campagne calibrée pour le public nord-américain

Ce diaporama a été publié le 11 septembre 2015 sur le Huffington Post canadien sous un article en anglais de  intitulé "Stephen Harper's Islamophobia Is a Product of Canadian Muslim Apathy". 

Dans cet article l'auteur commence par reprocher à Stephen Harper d'avoir osé utiliser le mot "islamisme" et même pas "terrorisme" ou "jihadisme" (sic).

For the first time as a Canadian Muslim, I felt like an outsider, like an intruder who didn't belong.
("Pour la première fois en tant que Canadien musulman, je me suis senti comme un étranger, comme un intrus qui n'a rien à faire là")

Aurangzeb Qureshi

L'ancien Premier Ministre canadien issu du Parti conservateur avait déjà attiré l'attention de cette sentinelle en osant affirmer en 2011 que "L'islamisme était la plus grande menace en cours au Canada" et en plaidant pour la réhabilitation de mesures permettant l'extension de dispositifs policiers semblables à l'état d'urgence en France, arguant que dans certains cas, ils étaient nécessaires.

Voici ce qu'on peut y lire :

Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image
Photos noir &amp; blanc, regards dans le vide, sourires tristes...Comment les musulmans-militants travaillent leur image

Le problème dans le monde, c'est le racisme. Et les préjugés. Et le racisme. Et une minorité ne représente pas la majorité. Et puis ce sont les humains qui sont violents, pas les religions. Et puis c'est nul les clichés. Et on fait tous partie de cette humanité. Ou comment donner un aspect respectable à sa capitulation. Des jeunes, des moins jeunes, des blacks, des blancs, des musulmans, des chrétiens, des hashtag, des pancartes... c'est très sympa tout ça mais, qu'est-ce qui justifie cette prise de parole au juste ?

Stephen Harper l'"islamophobe" vs. Justin Trudeau l'islamocool

En fait, au Canada en septembre 2015 au moment où sort cet article, nous sommes en pleine campagne électorale puisque les élections fédérales canadiennes de 2015 ont lieu le 

Or dans cet article, après un lien on ne peut plus capillotracté avec la cause palestinienne et une analogie douteuse avec les autochtones, les japonais et les juifs pour inscrire les musulmans canadiens dans la grande tradition des victimes des préjugés, l'auteur agite le chiffon rouge des restrictions de droits civiques et insiste en fait sur l'abstentionnisme des musulmans. 

Des consignes de vote ?

La fin de l'article est explicite : l'auteur invite les citoyens de confession musulmane à aller voter pour "le bon candidat", pour que Stephen Harper ne soit plus qu'un "mauvais souvenir". 

 

Qu'est-ce qu'il est cool ce JustinQu'est-ce qu'il est cool ce JustinQu'est-ce qu'il est cool ce Justin

Qu'est-ce qu'il est cool ce Justin

Tellement cool

 

Qui est l'auteur, Aurangzeb Qureshi ?

En plus d'être un contributeur du Huffington Post Canada où il est désigné comme "écrivain, activiste et commentateur", Aurangzeb Qureshi est également rédacteur pour Al Jazeera English, et porte-parole de l'AMPAC, l'Alberta Muslim Public Affairs Council.

Très dynamique, l'AMPAC a récemment ouvert une sorte de numéro vert pour dénoncer les actes "islamophobes" et organisé une levée de fond avec l'IslamicRelief Canada dont les lieux d'intervention se trouvent à Fort McMurray au Canada, à Alep en Syrie, et en "Palestine", bien entendu.

#AirPensif

#AirPensif

Partager cet article

Commenter cet article

Sophie 29/09/2016 22:52

Bonjour,

Etant donné que je n'ai eu ni réponse ni retrait des photos de votre part, je vous informe que j'ai déposé une plainte auprès de la CNIL.
Merci de bien vouloir respecter mes droits à l'image et de supprimer les photos me concernant.

Sophie de la chaîne l'Univers de Kahuet, auteur de la vidéo "J'ai décidé d'habiller mes cheveux."

Vousdevriezvoirça 01/10/2016 16:25

Bonjour Sophie,
Vous n'assumez plus ?

Sophie 22/07/2016 11:21

Bonjour, j'ai récemment pris la décision de ne plus apparaître sur internet et les réseaux sociaux, j'ai donc supprimer bon nombres de mes photos et vidéos où j'apparaissais dedans.
Je sais le travail que demande de faire un article alors je ne vais pas vous demander de supprimer la partie qui parle de moi mais simplement si vous pouviez retirer les photos de moi et remplacer la vidéo postée par Evelane (qu'elle ne tardera pas à supprimer elle aussi) par celle que j'ai reposter sur ma chaîne avec mon visage flouté s'il vous plait ?

Je vous en serez très reconnaissante, vous pouvez me contacter par mail si vous souhaitez être sûre de mon identité : lacuisinedekahuet@gmail.com

Kahuet de la chaîne l'univers de kahuet.

En vous remerciant.